Actualités » Écologie » La balade à 1000 temps bientôt accessible !

La balade à 1000 temps bientôt accessible !

Le Conservatoire d’Espaces Naturels de Franche-Comté, gestionnaire de la Réserve Naturelle Régionale de la tourbière de la Grande Pile, mène un projet de valorisation du site depuis 2018.

La « Balade à 1 000 temps » est un circuit de randonnée familiale de 5 km, au départ de l’étang des Monts Reveaux, qui mène le visiteur à une découverte pédagogique du patrimoine naturel au fil du temps en passant par l’étang, de belles portions forestières et la fameuse tourbière.

Ce circuit a été réalisé en partenariat avec la Région (autorité de classement de la Réserve naturelle), la Commune de Saint-Germain, la Communauté de communes du Pays de Lure (CCPL), l’ONF, le Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges, la maison de la nature des Vosges Saônoises, le club de marche de Lure et de nombreux usagers qui ont été sollicités. Le tout a été financé à plus de 88 % par la région, notamment dans le cadre de son plan de relance (plan d’accélération de l’investissement régional), le reste du cofinancement ayant été assuré par la CCPL.

Après une intervention d’Association Chantiers Environnement pour retirer les anciens équipements vétustes, l’ONF est intervenu pour mener le débroussaillage et la mise en sécurisation d’arbres menaçants sur le circuit. L’entreprise Jura Natura Services intervient quant à elle depuis début janvier sur la réserve naturelle afin d’installer un platelage continu de 60 m avec zone élargie et banc intégré, un petit platelage de franchissement de cours d’eau et un ponton d’observation au cœur de la tourbière.

Cette opération a consisté d’abord en un bûcheronnage et débroussaillage afin d’assurer le passage d’une mini pelle adaptée aux sols humides. Ensuite, des pieux en acacia de 2,5 m sont enfoncés dans le sol et reliés par des planches transverses (solives). La dernière étape est l’installation du plancher de chêne.

Cette phase sera terminée début mars, ce qui laissera le temps à ce nouvel itinéraire de cicatriser, jusqu’à l’installation des médias d’interprétation et un rapide chantier de finitions avant son inauguration officielle en début d’automne prochain.

(Texte et photos : Clémence Lapprand, éco-interprète)

Pour tout renseignement, n’hésitez pas à contacter le Conservatoire d’Espaces Naturels de Franche-Comté :
clemence.lapprand@cen-franchecomte.org

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.